Juriste

JuristeSouvent le mot juriste prête à confusion, parce que de nombreuses personnes ignorent la nature exacte de cette profession. Pourtant véritable spécialiste du droit, ce professionnel très polyvalent donne également des conseils juridiques, dans des domaines très diversifiés.

Besoin d'un avocat ?

Contactez-nous

Le métier de juriste

Etre juriste est un métier à part entière, puisque pour pouvoir épouser cette profession, il faut suivre de longues années d’études en droit. Ainsi lorsque l’on rencontre un juriste, celui-ci peut-être diplômé d’une licence, d’un master, voire même d’un doctorat en droit. Et même si les autres acteurs de justice comme le juge et l’avocat peuvent être également qualifié de juristes, la fonction du « juriste » diffère légèrement de ces deux corps de métier. En effet, cette profession juridique se fixe pour tâches et responsabilités d’informer, ainsi que de conseiller sur des questions se rapportant à la législation et au droit. Cela peut ainsi concerner le droit public, le droit international, le droit commercial ou encore le droit fiscal. Il arrive alors qu’un juriste travaille de manière indépendante en tant que consultant, ou soit également rattaché à un secteur d’activité bien précis. Sinon en dehors de ses compétences de conseillers, le juriste est aussi habilité à rédiger des actes officiels sous seing privé.

Les différents types de juristes

Comme le droit et la législation touchent de nombreux domaines, il y a donc autant de droits que de juristes. C’est pour cela que l’on rencontre à la fois des juristes qui se spécialisent dans une branche juridique bien déterminée, ainsi que des juristes qui sont généralistes. C’est par exemple le cas du juriste d’entreprise. Avec souvent un statut de cadre salarié dans une société, c’est à ce professionnel qu’est confiée de département juridique de l’entreprise avec comme compétences la maîtrise du droit des sociétés, du droit social, du droit bancaire, du droit du travail… Bref, c’est le juriste généraliste par excellence. Évoluant dans un environnement entièrement différent, le juriste en droit public quant à lui se spécialisera dans les finances publiques et la fiscalité. Enfin le juriste en droit international privé est plutôt orienté vers les droits de l’homme, le droit des affaires public ou privé, ou encore le droit international humanitaire. Sinon, comme toute profession juridique, le juriste est tenu au secret professionnel.